Partez l'esprit léger

Consultez les réponses aux questions qui nous sont fréquemment posées.

Comment réserver mon séjour sur le catalogue Adef résidence vacances ?

  1. Je choisis mon séjour en fonction de mon autonomie et de mes envies sur le catalogue ou par internet (www.vacances-handicap.com)
  2. Je téléphone au 05 44 40 55 40 ou j’envoie un message à l’adresse : vacances@adefresidences.com pour obtenir des informations ou poser une réservation
  3. Dans les 15 jours : je retourne le dossier d’inscription complété, accompagné d’un chèque d’acompte de 30 % et des pièces complémentaires
  4. Je confirme dans les meilleurs délais les besoins médicaux pour mon séjour (soins infirmiers ou de confort, lit médicalisé,…)
  5. Je suis informé(e) de la validité de mon dossier sur le plan médical et administratif
  6. Je reçois un courrier de confirmation avec le lieu et l’horaire de départ
  7. 1 mois avant le départ : je solde mon séjour et je fournis toutes les pièces complémentaires manquantes

Quels sont les moyens de transport pour arriver au lieu de vacances ?

Pour les voyages à destination de la France
Transport en Minibus : le transport vers les lieux de séjours est organisé par Adef Résidences Vacances à partir de villes départs en fonction des destinations (à choisir par le vacancier lors de l’inscription).

Pour les voyages à destination de l’Étranger
Transport en avion à partir de l’aéroport de Paris.

Comment réserver mon séjour sur-mesure avec Adef Résidences vacances ?

  1. Je prends contact avec Adef Résidences Vacances par internet (www.vacances-handicap.com), par mail (vacances@adefresidences.com) ou par téléphone (05 44 40 55 40) pour exposer les grandes lignes de mon projet.
  2. Adef Résidences Vacances prend contact avec vous pour définir ensemble le cahier des charges du séjour en fonction de vos besoins et de vos souhaits.
  3. Adef Résidences Vacances vous fait une proposition de séjour chiffrée.
  4. Adef Résidences Vacances vous accompagne dans la préparation de votre séjour jusqu’au moment du départ.
  5. Adef Résidences Vacances vous propose un bilan de séjour individuel et/ou collectif.

Quelles sont les aides financières institutionnelles dont je peux bénéficier ?

Les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) avec :
  • Une aide exceptionnelle de la PCH pour les adultes,
  • Le fond de compensation variable en fonction des départements.
Les caisses d’allocations familiales (CAF) avec :
  • Les bons vacances sont des aides aux vacances dont les conditions d’attribution et le montant sont définis pour chaque caisse d’allocations familiales. Dans la plupart des cas, le bon est automatiquement expédié aux ayants-droit en début d’année.
  • Des aides complémentaires liées au public en situation de handicap et/ou aux familles socialement liées les plus en difficultés. Adressez vous à la caisse d’allocations familiales de votre département.
Les centres communaux d’action sociale (CCAS)
Les conseils régionaux
La caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) avec le fond de secours
Les comités d’entreprise (CE) ou dans la fonction public (CCOS)
Les mutuelles ou caisses de retraite avec des aides variables selon les caisses
Les chèques vacances (ANCV) : notre association est adhérente à l’ANCV, vous pouvez donc régler un séjour en chèque vacances si vous en bénéficiez.

Quelles sont les aides financières associatives dont je peux bénéficier ?

  • Les bourses de l’ANCV,
  • Les aides de l’UNALG,
  • Le secours populaire,
  • La croix rouge.
  • L’UNAFTC

Comment définir son autonomie ?

Bonne autonomie (A111 à A122)
  1. Sociable, dynamique, la personne se repère dans l’espace et dans le temps.
  2. Gère son argent de poche seule.
  3. Pas de problèmes moteurs, se déplace sans difficulté pour de petites ou longues promenades.
  4. La personne est très autonome dans les actes de la vie quotidienne.
  5. Apte physiquement aux types d’activités proposées et nécessitant à l’occasion un suivi léger.
Autonomie relative (B111 à C333)
  • La personne a besoin d’un soutien et d’une stimulation dans les actes de la vie quotidienne.
  • Aide pour se repérer, pour verbaliser et encouragement à la participation pour les activités.
  • Marche difficile, mais sans aide d’un tiers et sans déambulateur, ni fauteuil occasionnel.
  • La verbalisation peut être compliquée, voire inexistante.
Fauteuil + (A411 à C411)
  • La personne est autonome ou nécessite une aide partielle dans les actes de la vie quotidienne.
  • Se déplace en fauteuil de manière permanente ou occasionnelle.
  • Encouragement à la participation pour les activités.
  • Verbalisation et compréhension générale.
Fauteuil (B411 à C423)
  • La personne a besoin d’une aide partielle dans les actes de la vie quotidienne.
  • Se déplace en fauteuil de manière permanente ou occasionnelle.
  • Aide pour se repérer et encouragement à la participation pour les activités.
  • La verbalisation peut être compliquée, voire inexistante.
Fauteuil médicalisé (D411 à D433)
  • La personne a besoin d’une aide totale dans les actes de la vie quotidienne.
  • Se déplace en fauteuil de manière permanente ou occasionnelle.
  • Prise en charge importante, nécessitant des locaux et matériels adaptés.
  • La verbalisation peut être compliquée, voire inexistante.

Vous avez un projet de voyage, vous recherchez une destination ?

Bonjour à tous,

Le plan de déconfinement annoncé par le Premier Ministre le 28 avril 2020 n’a pas donné d’informations précises sur l’organisation des vacances estivales, mais laisse présager une limitation des déplacements en fonction des territoires, d’autant plus pour les personnes vulnérables.

 Par ailleurs, nous avons eu l’information suivante de la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale)
 « Dans ce contexte et au titre du principe de précaution, il paraît difficile d’organiser de manière anticipée les séjours VAO de la saison estivale dans des conditions permettant le « bien-être, la santé et la sécurité des personnes handicapées » comme prévu par le code du tourisme. » 
« En outre, la finalité des VAO est l’offre de prestations touristiques de qualité adaptées à la situation des personnes accompagnées. En l’état actuel de la situation, l’accomplissement de cette finalité paraît compromis tant du point de vue de la formation des accompagnants que de l’offre de loisirs disponible. En effet, sous couvert de cette crise sanitaire, il ne faudrait pas renoncer à la qualité de l’offre au détriment des vacanciers. Leurs santé, sécurité et bien-être doivent primer sur toute autre considération. »

Cette information nous rappelle notre devoir de responsabilité dans l’accompagnement des personnes vulnérables.

Les séjours adaptés rassemblent des vacanciers et des accompagnants provenant de divers territoires, ce qui constitue un risque majeur de propagation du Covid19. Les services d’Adef Résidences, association gestionnaire d’établissements médico-sociaux, ont travaillé à la mise en place d’un dispositif de mesures barrières applicables dans le cadre des séjours adaptés. Il apparaît à ce jour illusoire de garantir la sécurité des vacanciers et des accompagnants dans ce contexte de crise sanitaire, notamment pour les raisons décrites ci-dessus par la DGCS.

Aussi, en accord avec ses valeurs associatives, Adef Résidences vacances prend ses responsabilités en annulant l’ensemble des séjours initialement prévus du juin à octobre 2020.

La situation sanitaire étant évolutive, Adef Résidences vacances propose, pour ceux qui le souhaitent, de reporter leur séjour sur les places encore disponibles en fin d’année 2020, voire sur les séjours 2021. Nous pourrons également en fonction des demandes créer de nouveaux séjours pour la fin d’année.
Si les vacanciers ne souhaitent pas reporter leurs séjours, Adef Résidences vacances s’engage à rembourser intégralement le séjour annulé.

Je vous remercie de prendre contact avec nos services afin de trouver ensemble la réponse adaptée à votre situation.

Prenez soin de vous et de vos proches.