La perception du handicap à travers le cinéma

La perception du handicap à travers le cinéma

13,6 millions de spectateurs ont suivi les exploits sportifs des athlètes handisport à Rio. Ce record d’audience démontre que le handicap n’est plus un sujet tabou. Il se montre désormais sur le petit écran à travers des évènements fédérateurs ou des séries comme Vestiaires sur France 2. Mais quand est-il du grand écran ?

Drame, comédie ou biographie, les cinéastes se penchent aussi sur l’acceptation du handicap. Voici la liste des 5 films traitant du handicap qui ont le plus ému la rédaction. Cette liste n’étant pas exhaustive, n’hésitez pas à nous donner la votre dans les commentaires !


5. Le 8e jour

Sans jamais tomber dans le misérabilisme, Jaco Van Dormael nous conte l’histoire de Harry (Daniel Auteuil) et George (Pascal Duquenne), deux personnages diamétralement opposés qui vont devenir inséparables au fil de leurs aventures.

Ce que l’on aime : Le Huitième jour est le premier film français à avoir traité de la trisomie 21 sous l’angle de la comédie dramatique. Une véritable invitation à l’ouverture sur « l’autre ».

handicap-film

4. Le Scaphandre et le Papillon – 2007

Tiré du livre éponyme, ce film retrace l’histoire de Jean-Dominique Bauby. Après un accident vasculaire brutal, il plonge dans un coma profond dont il ressortira avec les fonctions motrices détériorées. Il souffre du « locked-in syndrome » : il ne peut plus parler, bouger ou respirer sans assistance. C’est avec les clignements de son œil qu’il écrira sa biographie.

Ce que l’on aime : Le Scaphandre et le Papillon est l’un de ces films qui vous font prendre conscience que la vie ne tient qu’à un fil et qu’il faut savoir profiter de chaque instant.

18765089_opt

3. Intouchables

Après un accident de parapente, Philippe (François Cluzet) devenu paraplégique engage Driss (Omar Sy) comme aide à domicile. La rencontre des deux individus va leur permettre de remettre en question leurs certitudes et de lier une amitié forte.

Ce que l’on aime : la rencontre de deux univers qui nous fait vivre un beau moment de cinéma.

19806656_opt

2. De rouille et d’os

C’est l’histoire de deux personnages en peine qui vont mutuellement s’aider à se reconstruire. Inspiré du recueil de nouvelles « Un goût de rouille et d’os » de Craig Davidson, ce film parfois dur vous laisse tout de même avec un sourire aux lèvres.

Ce que l’on aime : le jeu des acteurs, éblouissants et réalistes et le traitement du handicap à la fois physique et social.20087993_opt

1. La famille Bélier

Film évènement en 2015, la Famille Bélier a ému aux larmes bien des spectateurs. Paula, interprète indispensable à ses parents sourds, découvre qu’elle a un don pour le chant. Elle devra bientôt faire un choix cornélien ….

Ce que l’on aime : les situations comiques, le jeu des acteurs et les personnages très attachants

famille-belier_opt

A travers des personnages touchants et sincères, le 7e art permet de poser un regard différent sur le handicap et la manière de le cotoyer. Et vous quel est votre film préféré ?